NEWS / ACTU’



JANVIER 2019

WHAT WE TALK ABOUT WHEN WE TALK ABOUT BOOKS
Mercredi 23 Janvier, nouveau rendez-vous culturel à Besançon, première session des soirées What We Talk About When We Talk About Books que je co-organise avec Les passagers du zinc. Premier invité, Mark SaFranko, pour un concert acoustique, une petite présentation de son dernier roman « Faux Pas » et une session signature pour ceux qui seront intéressés.
Auteur américain édité chez 13e Note Editions il y a quelques années, désormais chez La Dragonne, qui comblera les amoureux de la littérature américaine que l’on aime tant, façon Raymond Carver, John (et Dan) Fante, Charles Bukowski, Richard Ford, John Cheever… ainsi que les « romans durs » de Georges Simenon.


INTERVIEW
* Je suis interviewé deux fois dans le nouveau numéro ponctuel (et anniversaire) du magazine PUNK RAWK, dispo’ depuis quelques jours : une page sur mes diverses activités en cours -livres, pro zine et disques- et une pour les activités de DEMON VENDETTA dans le cadre d’un petit dossier sur la Surf Music en France. Merci à eux!

THE PROXIMITY EFFECT PODCAST
* Deuxième épisode du podcast à écouter/télécharger ICI… On reste dans le milieu du livre, mais aussi de la musique, puisqu’on se penche sur cette notion oubliée de « Rock Critic » – dans son sens le plus noble -, une espèce en voie de disparition ! Alain Feydri est l’invité de l’émission, une des meilleures plumes de l’Hexagone quand il s’agit de décortiquer des disques et des groupes de façon pertinente et intelligente. Journaliste musical, collaborateur de fanzines depuis plus de trente ans, il a écrit pour les cultissimes Nineteen, Dig It, Rolling Stone, Rocksound, X-Rock, Abus Dangereux et bien d’autres publications, il est également l’auteur de biographies classieuses – de référence – sur les Cramps, les Kinks, Flaming Groovies et d’un nouveau livre – Azerty Blues – qui fait office d’anthologie de ses écrits (un pavé de 600 pages qui traite autant des Sonics que de Big Drill Car, de rock australien/américain/anglais/français le plus habité, de John Fante que de pépites garages et r’n’r souterraines).
Énorme discussion de deux heures, dans laquelle il revient sur son parcours dans la presse, dans l’édition, sur ses goûts littéraires et plus globalement culturels, et ce à travers le prisme de sa passion pour la musique qui a du caractère… Ultra inspirant et extra stimulant ! Avec 4 titres qui habillent l’entretien, extraits du répertoire des Cramps, de Buddy Holly, de Big Star (qui reprend les Kinks!) et de Spencer P. Jones.

ENJOY THE VIOLENCE
* Il reste seulement quelques dizaines d’exemplaires du livre « Enjoy The Violence – Une Histoire Orale des Origines de la scène Thrash/Death en France » (3ème et ultime tirage!)
Dernière chance de l’offrir, de vous l’offrir, ou tout simplement de le lire!
Thrash’Em All – Death is Only the Beginning
A commander ICI.

DEMON VENDETTA
* On y est, le 3ème album de DEMON VENDETTA est en boîte, mixé, séquencé et masterisé (par l’immense Christian Carvin). La preuve par images! Il sera dispo en LP et en format digital (et vraisemblablement en CD aussi) en Avril 2019 sur les labels Productions Impossible Rds et MetroBeach Rds.
Son titre : Danse du Vice, de l’Horreur et de l’Extase. Plus d’infos (pochette, labels, track-listing, date de sortie, etc.) bientôt!
Surf’Em All!

* DEMON VENDETTA dans la sélection de la page culture (« Vendredisques« ) du site Geekzone – aux côtés de La Femme et de Johnny Thunders!- il y a quelques jours. Merci à eux!
La mini review : « En 2018, les Demon Vendetta reprennent le flambeau des Trashmen en lui ajoutant de grosses « bollocks » sous influence hardcore et une obsession des films d’exploitation des années 80. Comme sur ce titre, hommage parfait aux films de « vigilante » de l’époque. L’ombre de Charles Bronson et de Dirty Harry n’est pas loin. Demon Vendetta n’est d’ailleurs qu’un des multiples projets de Nasty Samy, musicien/activiste/écrivain/artiste, l’un des grands personnages du rock en France de ce début de millénaire… Pour en revenir au Surf, écoutez l’album des Demon Vendetta, « Vigilante Surf », aussi parfait que ramassé… Gore, baston et vibrato ! »

SINISTER CINE-CLUB
* 24 ème soirée du Ciné Club : Mercredi 13 Février, au Cinéma Victor Hugo Lumière, à Besançon (Rue Gambetta), avec un double programme majestueux, en VO/st, versions restaurées.
LA NUIT DU CHASSEUR à 20h00 (Charles Laughton, 1955)
et ASSURANCE SUR LA MORT à 21h45 (Billy Wilder, 1944)
1 film 5€ / 2 films 8€.